Accueil du blog > Un loft esprit campagne

Un loft esprit campagne

Une artiste a transformé avec passion une ancienne usine en maison chaleureuse et originale.

Adriane, la propriétaire, a d'abord cherché une vieille église ou des écuries pour concevoir la maison de ses rêves.

 

Mais quand elle a trouvé cette ancienne fonderie nichée dans une rue tranquille, elle en est tombée amoureuse. "Quand je l'ai découverte, elle avait déjà reçu quelques modifications, mais l'intérieur était juste une coquille vide. Je ne pouvais pas croire en ma chance" avoue Adriane. "C'était un bâtiment solide, chargé d'histoire, avec une simplicité rustique qui me plaisait. Et il avait en plus beaucoup de potentiel".

Une entrée chaleureuse et made in France


Adriane pose devant la superbe porte d'entrée en bois patinée par le temps, récupérée auprès d'un constructeur local. "J'aime sa solidité et son ampleur. Je voulais une grande porte qui corresponde au bâtiment"

Bien-être à l'usine en 2020

La rénovation de l'usine, qui s'étend sur 140 m², s'est faite par étape au fil des 9 dernières années, liée aux ventes de ses peintures : après une exposition réussie, elle reprenait le travail de rénovation. La première phase s'est déroulée lorsqu'Adriane et sa fille de 19 ans Lucy ont emménagé. Pendant quelques mois, une salle de bain et la chambre de Lucy, accessibles par une échelle, furent temporairement installées au-dessus de la cuisine. La deuxième phase consista à créer un nouvel étage pour les chambres et la salle de bain. Le vieux toit qui prenait l'eau a été enlevé pour en construire un plus haut, mais les 3 fenêtres d'usine en métal ont été conservées intactes.

Espace cuisine loft recup table ancienne détournement

 

Recycler, réutiliser, réinventer

L'espace de vie ouvert se caractérise par un plafond cathédrale et des poutres de récupération. Adriane parcoure régulièrement les brocantes et les ventes aux enchères pour trouver les meubles anciens qui rempliront l'espace. Elle a récemment chiné des chaises pour sa cuisine pour quelques euros. "J'aime acquérir des objets qui ont une âme, qui sont chargés d'histoire" explique-elle.

Plaque tournante de la maison

Par temps froid, vous trouverez la famille près de la vielle gazinière AGA des années 60. "Elle cuit, chauffe la maison et réconforte le chat" explique Adriane. Elle a récupéré l'Aga dans un poste d'approvisionnement. "J'ai dû louer le chariot élévateur d'une entreprise locale pour la transporter dans la maison". Des tasse de thé colorées anciennes et un vieux casier en bois accueillant les assiettes complètent la touche champêtre.

Impression d'espace

L'échelle était à l'origine utilisée pour accéder à la chambre temporaire de Lucy, avant la principale rénovation. Maintenant elle a trouvé sa place à côté du lit d'Adriane. "Elle donne l'illusion de mener quelque part, et elle donne aussi l'impression que la pièce est plus grande", explique Adriane.

Une usine transformée en maison loft esprit industriel campagne

Alliance des matériaux

Je voulais que le 2ème étage reflète l'histoire industrielle du bâtiment tout en apparaissant clairement comme une extention". Elle a intégré des poutres recupérées et des matériaux de construction comme le fer rouillé et la tôle ondulée noire pour atteindre ce résultat. "De l'extérieur l'étage supérieur ressemble un peu à un container maritime parachuté sur le toit", rit-elle. Tout en faisant des économies, les matériaux de seconde main apportent leur propre histoire.

Adriane récupère actuellement différents planchers pour la salle de bain et la chambre de Lucy. Elle a aussi trouvé des étagères en métal perforé rouillé, utilisé à l'origine pour faire sécher le houblon dans une vielle brasserie du coin. "Je vais les utiliser comme balustrades pour les balcons". "J'imagine les gars qui ont travaillé autrefois ici qui auraient bu leur bière venant de la brasserie… Le lieu évolue constamment et Adriane a encore une longue liste de choses à faire.
"J'espère que lorsque la rénovation sera achevée, je serai prête à en faire encore plus ou à recommencer ailleurs", explique Adriane. "Peut-être est-ce un nouveau débouché creatif pour moi? Que cela soit de la peinture, de la construction ou de la cuisine, j'ai toujours besoin de créer."

Crédit : © James Geer/Oredia

 

À LIRE AUSSI - Article suivant »

Vous pouvez les aider en partageant - La solidarité n'existe plus !